Thérapie Périnatale

Peur, incertitude, angoisse peuvent s’inviter en attendant ce nouveau-né qui s’annonce.
Des problèmes dus à la conception, une grossesse non désirée, à risques, des antécédents de violence, des fausse-couches, une solitude affective sont des éléments qui peuvent entraver une ma(pa)ternité épanouie garante d’une parentalité de qualité. Je vous accompagne dans votre « devenir parents », à l’écoute de tous vos doutes et ressentis, jusqu’à ce qu’un lien sécure parent(s)-enfant soit mis en place durablement.

Accueillir votre enfant dans les meilleures conditions

Durant la grossesse 
Attendre un enfant, bonheur absolu ? Rien n’est moins sûr… Derrière l’image d’Epinal des parents comblés et de la femme enceinte radieuse, se cache souvent une réalité différente qu’il est tabou d’évoquer même si elle est finalement très répandue.

Lors de sa première grossesse, la femme traverse une crise maturative.

C’est un bouleversement hormonal d’abord qui marque les prémisses d’une vie qui va être différente pour toujours avec ce petit être qui s’annonce.

Cette dimension vertigineuse de changement global affecte les futurs parents de manière hétérogène. Le travail psychique qui s’opère pendant la grossesse les impacte chacun selon leur propre histoire.

Tout un jeu de projections, identifications et fantasmes se met en route ; un travail symbolique sur la transmission, le corps, le positionnement par rapport aux parents, à la fratrie.

Toute cette élaboration consciente mais surtout inconsciente donne lieu à des questionnements qui, en l’absence d’un soutien approprié, peuvent provoquer des ressentis douloureux et de l’anxiété vécus avec culpabilité.

Ces émotions contradictoires émergent de conflits non résolus qui sont réactivés par cette naissance à venir. Je vous accompagne à reconnaitre cet état de tristesse, voire de détresse,  sans jugement, à dédramatiser et surtout à comprendre ce qui se joue pour faire de l’arrivée de bébé une source de joie sans ombre.


Troubles après la naissance

A l’arrivée de bébé, de multiples facteurs peuvent être à l’origine du fameux « baby blues » que traversent une majorité de jeunes mamans : la chute brutale des hormones, la fatigue, les responsabilités après avoir été l’objet de toutes les attentions, une sensation de vide après avoir été « pleine » pendant neuf mois, l’isolement…
Cette période post-accouchement marque la transition entre la grossesse et le statut de mère. Elle dure entre deux et quinze jours en moyenne et est fortement teintée d’hypersensibilité. Rien d’alarmant si elle cesse dans ces délais. Si elle s’invite dans la durée en revanche, elle peut être le signe d’une dépression post partum à traiter au plus vite afin de préserver la santé de la maman ainsi que les liens mère-enfant et entre les parents.

Une dégradation de cet état de détresse exige une prise en charge urgente par un médecin et/ou psychiatre, couplée dans l’idéal à une psychothérapie.

Il arrive également que le père ressente les mêmes symptômes, il lui sera de même utile de consulter dans les mêmes conditions. La psychothérapie permettra d’éclaircir les causes de cette dépression.

Coût de la séance : 60 euros.

 
frozen-bubble-1943224_1920.jpg

"C’est le bébé qui crée la maman."

Françoise Dolto

 

Pour éviter la propagation du COVID-19, je vous propose le paiement en ligne sécurisé par PayPal  (remboursé intégralement si annulation de la séance 48 heures avant la date retenue) de vos consultations via Skype.

 

Adresse

130 Cours Emile Zola 69100 VILLEURBANNE

Contact

Suivre

  • Facebook

06 37 74 74 63

©2019 par Carine LLAMAS Psychanalyste.                                     Mentions Légales & RGPD